PORTES FERMÉES - GESCHLOSSENE TUREN - ZAVRENE DVERE - CLOSED DOORS - GESLOTEN DEUREN

JChristiaan Heydenrijk (Zwolle ’47) a vécu et travaillé depuis 1977 à Hoorn.
A partir de sa jeunesse il a fait preuve d’un talent pour dessiner et il remplit ses années de jeunesse en créant des dessins. Il reçoit sa formation à l’Académie de Modelage Industriel à Eindhoven et par conséquence ses premières démarches sur sa route professionnelle ont lieu au Bureau de Modelage de la S.A. Philips. Ces occupations ne l’empêchent point d’entamer des études à l’Académie des Sciences Sociales qui lui permettent d’ éprouver des expériences socio-éducatives à la ville d’Alkmaar. Néanmoins la voix du sang d’artiste le force - après amples pérégrinations - de retourner à Hoorn pour reprendre sa passion: la  peinture. 
D’abord il enseigne l’art de la peinture à l’école des beaux arts ‘de Blauwe Schuit’, mais peu à peu il se trouve que son âme d’artiste libre éclot (Depuis quelques années il a repris ses enseignements d’art á l’académie De Blauwe Schuit á Hoorn, Fluxus á Zaandam et plusieurs lycées en Noord-Holland - de Schagen á Zaandam et d’Enkhuizen á Alkmaar - maintenant sous le nom de www.graffiti4all.nl
En 1991 Heydenrijk entame une série de toiles qui se rapportent toutes à des bornes et limitations que les gens s’imposent aussi bien à eux-mêmes qu’aux autres.
L’incitation de cette série impressionnante appelée « les Portes Fermées » fut la chute du mur de Berlin et elle a été inspirée par les idées contemporaines sur l´ unification de l´Europe. Jchristiaan a constaté une évolution sociale qui ne s’entendait point avec la propagande politique. L’angoisse est une émotion forte; ce sont de telles émotions qui sont fantasmagoriques. L’image, la métaphore, qu’Heydenrijk s’est imaginée est « de Gesloten Deur » ou bien, à l’échelon européen et culturel : « la Porte Fermée ».

Plusieurs années avant que la sécurité publique ne soit un point politique, l’artiste a remarqué que la société s’endurcit et s’enferme. Par l’intermédiaire de son œuvre il a voulu - d’une part - déterminer, constater cet enfermement, d’autre part le caractériser. Puisque c’est la porte qui fonctionne comme métaphore de l’enfermement étant la vitrine de ce qui se passe derrière elle, n’est-ce pas ? Parfois la Porte Fermée représente l’impuissance, parfois elle est une relique oubliée.

Un concept différent de la porte fermée est celui d’une image qui incite la curiosité. Qu’est-ce qu’on a enfermée ?  Le spectateur est-il exclu? Qu’est-ce q’on tient en bride là-dedans ? La porte fermée, fait-elle une protection contre l’étranger, ou bien au contraire? Voilà l’inspiration pour une série de représentations.

Un des premiers objets dans cette série monumentale fut la porte de prison qui est enfermée en elle-même: elle est au fond un monument contre la séquestration. Cette statue a été créée  lors de la redoutée Conférence de Maastricht. Après un bref séjour à Cadier en Keer la statue a trouvé sa destination définitive à Hoorn,  sa ville de provenance. Puis elle a été acquise par le ministère de la Justice sur recommandation du secrétaire d’État d’alors, Me A. Kosto et elle a été offerte comme cadeau à la commune d’Hoorn à condition qu’elle soit mise à l’Oostereiland aux environs de la prison.  L’installation eut lieu le 4 octobre 1993. Maintenant la présence de la statue à cet endroit dépasse les 14 ans.

Heydenrijk a continué à produire ses sérigraphies, plus tard ses tableaux des Portes Fermées.  Récemment il s’est voué à la technique du lavis. C’est ainsi qu’il est retourné à son point de départ : le dessin.
La plupart de ses œuvres  ont été réalisées  en peinture acrylique sur toile. Le style est aisé, fluide : l’artiste accentue l’écriture et l’ imagination. Même les sérigraphies ont l’air d’être peintes. Pour sûr Heydenrijk n’est à la recherche d’une ressemblance photographique. Il vise plutôt à la vigueur, à l’éloquence de « l’obturateur ».

Les portes représentées par les tableaux et les sérigraphies sont toutes des portes qui existent en réalité ; en choisissant le titre « Portes Fermées » Heydenrijk invite le spectateur à  l´accompagner vers la République Tchèque, le Danemark, l´Inde ou la Russie, vers des endroits oubliés dans son propre pays, mais surtout en France. Évidemment l’artiste se sent tout d’abord inspiré par le Pays du Nord et par la Normandie. Saint-Omer, Dieppe, Hesdin, Arras, Rouen, Pont-l’Évêque, voilà les villes préférées d’Heydenrijk. Par l’intermédiaire de son œuvre il permet au spectateur de savourer l’ambiance et le caractère pittoresque de nombre de villages de la campagne en Picardie. 

« Les Portes Fermées » d’Heydenrijk ont été exposées dans bien des galeries, des musées, des édifices publiques comme le Westfries Museum à Hoorn, le ministère de l’Économie et des Finances à La Haye, le Provinciehuis à la province de Noord-Holland à Haarlem (l’ancien Palais de Louis-Napoléon), le Vysherad à Prague et ainsi de suite. Ses œuvres ont été acquises par bien des centres d’art aussi bien que par des collectionneurs privés.

This text will be replaced by the flash music player.
PF91
dSt.Omer21fenetresPF09
Saint-OmerunefenetrervjPF09
Saint-OmerunefenetreoobPF09
Saint-OmerunefenetrebrvPF09
dSt.OmerlelectriquePF09
Saint-OmerleBoucheriePF09
dStOmer_ruedePoisonneriePF09
dStomerruedAnguillePF09
dSt.OmerrueCarnotPF09
dSt.OmerFranceruedeFaiseursdeBateauxPF09
dSt.Omer92ruedePoisonnerie
dSt.Omer - porte des organistes
dSt.Omer  la Cave
dSt.Omer  les Plaques
dSt.OmerFranceportedesJesuites
dst.Omer- porte derriere
dSaint-Omer_le_Sithieu
dSt.OmerFranceSithieu
dSt.Omerporterouge
dSt.OmerVainquain
dStOmerbleuPF08
dStOmer FrancePF08_le_tailleur
mes tres pofree  PF'95
dLonguenesseFrancePF09
dSt-MartinauLaertPF09
dTibetPF08
dAleppo-Syrie_02
dAmsterdam_02
dAmsterdamPF08
dAntwerpen_02
dYangon-Myanmar
dBeaune_02
d16.10uur
dBenningbroek_02
dBoulogne-_02
dCesky_02
dDieppe_02
ddoors1425_02
ddoors1632_02
dEsvehan-Iran_02
dGranville-France_02
dGroesbeekPF05_02
dHoornPaysBasPF08
dhoorn_boterha_02
dHoorn_Oosterkerk_02
dHoorn_PF04_02
dKatwijk_KNRM_02
dKatwijk_molen_02
dKolhorn-PaysBas_02
dlaportedureve
dlesvolets_ dArras_02
dMandal_Norge_02
dmisore_india_02
dMont_StMichel_02
dMoskou_Kremlin_02
dMTP_02
domerlacathedrale_02
dOostwoud_Ark_02
dOostwoud_baraque_02
dOostwoud_Dorpsstraat_02
dOrleans_02
dPecut_Creuze
dPF92_II_02
dPF92_III_02
dpf92I_winter_98_02
dPF_NL99_02
dPontlEvequelesortie_02
dPribram_CzechRep_02
dRaalte_PF05_02
dRouen_France_02
dRouen_lecole_02
dSangatte-France PF04_02
dSijbekarspel_02
dValetta_Malta
dStavanger08
dStavanger_02
dTexel_02
dvisherad_02
dwestfriesexpo_02
dWieringen_02
dZaltbommelPF05_02
dZavrene_Dvere_Vysherad_02
dzavene_dvere II_02
doostereiland_02
dmultiple_92I_02
dnatodraaddeur_02
dZutphenPays-basPF08b
dwinston_02
dPontleveque-FrancePF04-08lentree_delaprison
dDieppeFrance
dIstanbulTurquie
dSerques
dSousse-Tunesia
dDomfrontFrance08
dArrasFrance08
dAnversBelgique08
dZutphenPaysbas PF08b
dLaPorteLumièrePF08
dOaxacaMexico
dPort-au-PrinceHaitiPF10
dPorteduMystere
dTunis2PF11
dTunisTunesiaPF10
Langres-France52PF12